L’Imposteur en nous

À toutes les fins de mois, je rencontre des entrepreneurs incroyables. On parle de nos progrès et on s’échange des astuces pour avancer dans nos projets. Pendant une de ces réunions, je me suis sentie comme un imposteur, comme si je ne méritais pas d’être là dans ce groupe. Je n’avais pas autant avancé dans les buts que je voulais atteindre, je n’avais aucun contenu à partager. J’avais le sentiment d’avoir tout faux dans tout ce que je faisais.

Eh oui, je ne suis pas infaillible. Cette sensation est normale quand on désire changer notre façon d’agir, de penser, d’avancer différemment de ce qu’on fait d’habitude. Quand cette petite voix nous dit : «Pourquoi tu es là ? Tu n’as pas de formation dans ce domaine, pourquoi en parles-tu ou pourquoi postules-tu dans cette entreprise?» Bien d’autres questions et citations qu’on se dit dans notre inconscient et qui nous font éprouver un sentiment d’imposteur.

Durant le temps que j’ai passé avec ces entrepreneurs, je leur ai parlé de cet inconfort. On m’a dit quelque chose qui m’a fait revenir à mes intentions du départ, continuer dans cette voie du bien-être : «Si tu es là présentement, ça veut dire que tu es à la bonne place et que tu mérites d’être là. Si tu n’es pas faite pour cela, on va te le dire d’une manière ou d’une autre». (Ce ne sont pas leurs mots exacts mais c’est comme cela que je l’ai perçu).

Quelques jours plus tard, je reçois une triste nouvelle, je dois me trouver un nouvel emploi. J’envoie des CV dans les secteurs que j’aime. Le doute me frappe de plein fouet : ai-je les capacités et aptitudes pour occuper le poste pour lequel je postule? Je me reprends, je continue mes recherches mais avec un inconfort qui me ronge en-dedans de moi. J’ai des maux de tête d’une intensité que je n’avais pas eus depuis des années. Je ne sais pas si je fais le bon choix ou non. Je vis un stress intense. Pour me relaxer je prends mes huiles essentielles : adaptiv+ console et pour mes maux de tête : menthe poivrée. Miracle, ça diminue mes symptômes et réussit à me calmer et m’aide ainsi à passer au travers de ce défi.

Je reçois quelques téléphones et là,  bang! On me téléphone pour m’offrir un emploi que je ne pensais jamais avoir dû au manque d’étude que j’ai dans ce domaine. On m’a prise quand même car j’ai de l’expérience. On m’a donné ma chance. Quelle magnifique preuve qu’il faut continuer malgré cette petite voix d’imposteur qui nous dit le contraire.

Et je me suis rappelée ce qu’on m’avait dit plus tôt : Si tu es là présentement, ça veut dire que tu es à la bonne place et que tu mérites d’être là. Si tu n’es pas faite pour cela, on va te le dire d’une manière ou d’une autre.

Quoi qu’on fasse dans la vie, on va souvent avoir cette sensation en-dedans de nous qui va nous faire douter de nous et de notre capacité à atteindre les objectifs qu’on se fixe, les rêves qu’on souhaite réaliser, les changements qu’on veut faire dans notre vie… La seule astuce c’est de foncer et de croire en soi. La vie va se charger de nous guider dans la voie que nous voudrons prendre.

Alors, quand tu te sens comme un imposteur, quelle méthode prends-tu pour continuer quand même ton chemin vers la réussite?

 

Christelle la coach sensible

 

P.S   Voici  mon lien , pour plus de renseignement sur les huiles essentielles.

 

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous pourriez aimer

Retour à la normale… Presque !

Retour à la normale…...

Je suis de retour chez moi après avoir vécu deux…
Les masques qu’on met

Les masques qu’on met

La semaine dernière, j’ai passé beaucoup de temps à regarder…

Article les plus récents

Recevoir les articles par courriel

Lectures utiles

Acheter le livre

Vivre au bon rythme

Acheter le livre

Excusez-moi mais votre vie attend

Acheter le livre

S'affirmer et communiquer

À propos de l'auteur