Face à l’adversité… Écouter votre corps

Depuis plusieurs mois, j’ai dû affronter beaucoup d’obstacles. Je vous en ai confié quelques-uns dans mon texte du mois d’août. Malheureusement, ça n’a pas lâché depuis.

 

J’ai pris une semaine de repos, à relaxer et à réaliser que je suis libre de mes choix et de reprendre ma vie en main.

 

Mais il était déjà trop tard. J’ai tellement vécu de stress que j’avais pris de mauvaises habitudes. Je suis retombée dans un des traits de caractère des hypersensibles : Être sujet aux excès.

 

Pour ma part ça a été la nourriture. J’ai eu tellement de problèmes à régler que je n’ai pas pris soin de moi. Certains jours je mangeais bien, d’autres où je prenais juste une barre tendre. J’étais tellement submergée par les évènements que je ne pensais pas à manger. Je prenais un repas sur le pouce. Mon corps me le fait sentir aujourd’hui.

 

Je me sentais très fatiguée depuis quelques temps. J’ai demandé qu’on me fasse une prise de sang pour voir si ma glande thyroïde allait bien. Quelques semaines plus tard, on m’a téléphonée et le verdict tombe, je suis limite anémique. Je dois prendre des médicaments en fer en plus d’augmenter ma dose de celui pour la thyroïde et je dois refaire une prise de sang dans deux mois.

 

Je suis chanceuse dans ma malchance d’avoir réalisé que je devais penser à moi et à ma santé avant les autres. Cependant, il aurait fallu que j’y pense avant d’être rendue dans cet état. En effet, mon corps me le disait mais je ne l’écoutais qu’une fois sur deux.

 

Pourquoi on attend toujours qu’il nous arrive un évènement tragique avant de réagir ?

 

Selon plusieurs neurologistes, le cerveau n’aime pas changer ses habitudes. Plus de 80% de nos actions sont automatiques. (Tiré d’un texte de Ruth Jahn). Quand ça fait des années que tu agis de telle façon et que tout d’un coup – pour mieux vivre – tu dois prendre d’autres habitudes, pour lui, ça ne marche pas. Ça a toujours bien été… pourquoi ne pas continuer dans cette voie.

 

Notre corps, c’est autre chose. Quand il voit qu’il a un problème, il nous envoie de petits signes mais souvent, on se dit que ce n’est rien, ça va passer. Jusqu’à ce qu’il nous donne un énorme message qui nous laisse avec une cicatrice, une maladie ou un accident tragique qui nous fait réaliser qu’on a dépassé nos limites.

 

De plus, on est tellement pris par notre rythme de vie effréné qu’on ne se préoccupe plus de notre système immunitaire.

 

Pourquoi ne pas prendre 20 minutes par jours pour nous :

  • Pour bien manger
  • Pour aller prendre une marche ou faire une activité physique
  • Pour lire ou faire un travail pour soi
  • Pour ne simplement rien faire, juste relaxer
  • Et surtout, pour écouter davantage notre corps. Il connaît les limites que nous ne devons pas dépasser.

 

Il y a plein d’autres actions qu’on pourrait faire pour ne plus dépasser nos limites.

 

Je me mets au défi de changer mes habitudes alimentaires pour le mois à venir.

 

Ça ne sera pas facile, rien n’est facile dans la vie. Cependant, quand on réussit à passer au travers, là c’est une satisfaction incroyable et une joie qu’on peut tous ressentir.

 

Alors, qui est prêt à faire des changements dans sa vie?

 

Christelle la coach sensible

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous pourriez aimer

L’énergie de la liberté

L’énergie de la liberté

La fin de semaine du 4 septembre, je suis partie…
Les défis de la vie qui nous font grandir.

Les défis de la...

Le mois de juillet, ça été un mois de défis.…

Article les plus récents

Recevoir les articles par courriel

Lectures utiles

Acheter le livre

Vivre au bon rythme

Acheter le livre

Excusez-moi mais votre vie attend

Acheter le livre

S'affirmer et communiquer

À propos de l'auteur